La science citoyenne dans les régions

Deux projets de Citizen Science des sociétés cantonales et régionales de sciences naturelles ont été terminés avec succès.

Présentée sous le terme à la mode de «Citizen Science», la science citoyenne est une activité que les sociétés cantonales et régionales de sciences naturelles de la SCNAT pratiquent depuis leurs débuts. Deux projets de ce type ont été récemment achevés : Un projet de cartographie des roses sauvages par la Société de sciences naturelles d'Ob- et Nidwald (NAGON) et le projet à grande échelle pour une nouvelle "Flore du canton de Zurich", qui, sous la direction de la Société botanique de Zurich, a enregistré les fougères et les plantes à fleurs sauvages sur une période de neuf ans.

Feldaufnahmen Neue Flora Zürich
Image : Benjamas Ramsauer, Zürcher Botanische Gesellschaft

1) Pour marquer son 25e anniversaire, la Naturforschende Gesellschaft Ob- und Nidwalden (NAGON) a organisé un projet de cartographie des roses sauvages sur son territoire cantonal. Les roses sauvages sont intéressantes pour la biodiversité car leur répartition est liée à des habitats peu structurés. Jusqu'à présent, on ne savait pas grand-chose sur leur présence dans les deux cantons. Dans un premier temps, des rapports sur les roses sauvages trouvées grâce à une application photo spécialement conçue à cet effet ont permis, dans un deuxième temps, de cartographier leur distribution dans des zones spécifiques. Les roses sauvages ne sont pas faciles à identifier, c'est pourquoi NAGON a formé des amateurs intéressés à le faire. Au cours de l'année, 17 espèces ont été identifiées à partir de 1058 trouvailles, dont des espèces rares dites responsables. Cela a plus que triplé le nombre d'espèces trouvées dans la base de données nationale Info Flora ! Avec ce projet, NAGON souhaite également contribuer à la sensibilisation à l'importance des habitats à petites structures pour la biodiversité, car ces structures sont de plus en plus "évacuées" de notre paysage culturel au profit d'une gestion plus efficace.

2) La préparation de la nouvelle Flore du canton de Zurich a pris une toute autre dimension, celle du travail d'un siècle. Sous les auspices de la Société botanique de Zurich, 250 profanes et experts se sont portés volontaires pour effectuer un relevé systématique des espèces végétales sauvages du canton dans le cadre d'un projet de science citoyenne. Les volontaires passionnés de botanique ont été soutenus par un bureau de coordination à l'Institut de botanique systématique et évolutive de l'Université de Zurich. Au cours de ce processus, 1757 fougères et plantes à fleurs sauvages ont été identifiées, soit 50 % de toutes les espèces présentes en Suisse. Les cartes de distribution enregistrent à la fois les sites actuels découverts depuis 2012 et les enregistrements historiques antérieurs à 1931, ce qui rend visible la dynamique du développement. Les résultats de ce travail de neuf ans sur le terrain et dans les herbiers sont maintenant publiés dans un ouvrage de mille pages intitulé "Flora des Kantons Zürich", accompagné d'un site web supplémentaire (florazh.ch), où tous les profils, les photos et les cartes de distribution, ainsi que des photos supplémentaires, peuvent être consultés gratuitement par le public. Une caractéristique particulièrement intéressante du site web est la possibilité de retrouver les espèces végétales par commune.

Catégories

  • Sciences citoyennes

Contact

Dr. Andreas Traber
Kägiswilerstrasse 13
6064 Kerns

+41 41 660 20 03
E-mail


PD Dr. Rolf Rutishauser
Universität Zürich
Institut für Systematische Botanik
Zollikerstrasse 107
8008 Zurich

044 634 84 15
E-mail


PD Dr. Reto Nyffeler
Zürcherische Botanische Gesellschaft (ZBG)
Zollikerstrasse 107
8008 Zurich